menu bar

Résolution 3: Les coopératives d’habitation et la réconciliation avec les peuples autochtones

Cliquez ici pour télécharger cette résolution en format PDF

PRÉSENTÉE PAR :

Conseil d’administration de la FHCC                         

PERSONNE-RESSOURCE :

Tim Ross

Directeur, Affaires stratégiques

225, rue Metcalfe, bureau 311

Ottawa (Ontario) K2P 1P9

Tél. : (800) 465-2752

Courriel : tross@fhcc.coop

 

Cette résolution s’adresse à la réunion :
✓ de tous les membres de la FHCC
des membres de l’Ontario

NOUS PROPOSONS :

  1. QUE la FHCC s’engage à élaborer, avec les orientations et les conseils appropriés, un plan pour la réconciliation qui guidera ses interventions futures lorsqu’elle collabore avec les peuples autochtones d’une manière significative;
  2. ET QUE la FHCC encourage ses coopératives d’habitation et autres organismes membres à réfléchir et à prendre des mesures en vue de la réconciliation avec les peuples autochtones dans leur coopérative d’habitation et dans leur communauté.

LES RAISONS QUI NOUS MOTIVENT À PROPOSER CETTE RÉSOLUTION SONT :

  1. Les Canadiens commencent à comprendre que l’histoire et la relation du Canada avec les peuples autochtones ne sont pas toujours équitables ni justes. En 2016, le Canada est devenu un tenant de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.
  2. Reconnaissant le rapport de 2015 de la Commission de vérité et de réconciliation (CVR) et les 94 appels à l’action qu’il contient, la FHCC peut jouer un rôle en répondant à ces appels à l’action.
  3. La FHCC est pleinement engagée à l’endroit de la valeur coopérative de l’«équité» et du septième principe coopératif, la «préoccupation pour la communauté», qui englobe les Premières nations, les Métis et les Inuits.
  4. L’élaboration d’une réponse communautaire directe aux appels à l’action de la CVR démontre un engagement à l’endroit d’un processus de guérison et de réconciliation à long terme entre les Canadiens autochtones et les Canadiens non autochtones.
  5. L’assemblée annuelle de 2017 a présenté un atelier sur l’inclusion et la réconciliation avec les communautés autochtones. Les participants ont manifesté leur intérêt pour des idées pratiques et des mesures à prendre afin de contribuer au processus de réconciliation.
  6. Il existe beaucoup d’exemples de coopératives d’habitation qui prennent des mesures en faveur de la réconciliation, comme la Diane Frankling Co-operative Homes (Toronto, Ont.), qui s’est engagée à sensibiliser en permanence ses membres au sujet des peuples autochtones, et la Bain Apartments Co‑operative (Toronto, Ont.), qui a installé un canot d’honneur commémoratif dans sa communauté en lui attribuant une reconnaissance territoriale permanente. La FHCC et d’autres coopératives d’habitation peuvent obtenir de l’information et des connaissances en s’inspirant de ces exemples et d’autres.

NOUS ESTIMONS QUE CETTE MESURE COÛTERA :

Les coûts associés à l’élaboration d’un plan pour la réconciliation sont estimés à environ 15 000 $ et ils peuvent être absorbés dans le budget de fonctionnement national de 2018.